14 juin 2010

Les jouets


Pourquoi pleures-tu petit ange,
Tandis que tu coupes mes cheveux,
Même si je trouve cela étrange,
Je veux juste te rendre heureux.

Petite fille aux yeux mouillés,
Tu m'as coiffé à ton image,
Je suis la poupée mutilée,
Entre les mains de l'enfant sage.

Je savais bien que tôt ou tard,
On t'offrirait un bel ourson,
Que tu serrerais tard le soir,
M'abandonnant, moi, ton poupon.

Dans la pénombre du coffre à jouets,
J'attends le jour où, jeune fille,
Tu repenseras, le coeur violet,
A moi, la poupée mutilée.

Posté par proot à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les jouets

Nouveau commentaire