20 septembre 2007

Mon étudiante en sociologie


Elle a les cheveux en arrière

Et une sacoche en macramé

Couverte de badges contre la guerre

La pauvreté et l’UMP

C’est toujours la dernière dans l’amphi

Mon étudiante en sociologie

Elle prend pas d’notes, de toute façon

Elle f’ra une autre première année

Il la font marrer ces moutons

A écrire sans jamais s’arrêter

Elle les méprise tous ces nantis

Mon étudiante en sociologie

Apres trois heures soporifiques
Sur une ou l’autre communauté
Du moins une approche théorique
Elle glisse dans les bras de Morphée
Elle sera la première sortie
Mon étudiante en sociologie.

Au resto U quand elle à le temps
Elle prend un yaourt et d’la purée
Manger d’la viande c’est dégoûtant
Et pour les OGM : merci Bové
Elle lutte contr’la McDo-cratie
Mon étudiante en sociologie

Ensuite elle repars en s’defonçant
Avec du mauvais chichon
Coupé entre autre au détergeant
A l’ammoniac et au savon
Elle s’réclame du mouvement hippy
Mon étudiante en sociologie

Entre les cours elle se laisse aller
Et elle attrape sa guitare
Ses bolas et son djembé
Pour se poser pas loin d’la gare
C’est un peu une artiste aussi
Mon étudiante en sociologie

Un de ces quatres j’l’aborderais
Je lui demand’rais une cigarette
Un crayon, je sais pas un briquet…
N’importe quoi pour la connaître
Elle s’ra enfin à moi, eh oui !
Mon étudiante en sociologie

449685_551182

Posté par proot à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon étudiante en sociologie

Nouveau commentaire